Qu'est-ce que le Software-Defined Storage et en quoi êtes-vous concerné ?

L’évolution du Software-Defined Storage (SDS)

Le terme Software-Defined Storage (ou SDS, qui désigne le stockage défini par logiciel) a commencé à se répandre au cours de l’année 2013 lorsque VMware a voulu détourner le débat sur l’infrastructure des centres de données en l’éloignant des solutions classiques à base de matériel pour le réorienter vers sa propre suite logicielle. Tout ce qui était défini par logiciel est soudain devenu un sujet à la mode dans les milieux technologiques et le SDS n’a pas fait exception.

Pour autant, les racines du SDS sont ailleurs, dans un concept dénommé virtualisation du stockage. L’objet de la virtualisation du stockage est d’ajouter une couche d’abstraction entre les applications et les solutions de stockage classiques sur lesquelles les données sont inscrites. Cette couche logicielle permet aux administrateurs informatiques de réunir et d’installer les dispositifs de stockage de façon plus souple. Dans le même temps, la virtualisation du stockage permet aussi aux services informatiques d’offrir de meilleurs niveaux de disponibilité sans devoir interrompre les applications pendant la mise à jour des systèmes de stockage.

Définition du Software-Defined Storage

Pour répondre à la demande actuelle d’utilisateurs qui ne tolèrent plus aucune interruption de service, le SDS est une nouvelle étape dans la quête de solutions de stockage plus disponibles, plus économiques et plus souples. Dans un premier temps, la difficulté est venue d’un manque de définition claire du SDS. Or, récemment, la Storage Networking Industry Association (SNIA) a créé une définition standard du SDS. Selon cette définition, le SDS doit offrir les capacités suivantes : automatisation, interfaces standard, chemin de données virtualisé, évolutivité et transparence.

En réalité, ce que les services informatiques demandent au SDS, c’est plus qu’une définition standard. La plupart de ces services ont besoin d’une solution capable de répondre aux besoins modernes des entreprises et notamment de prendre en charge ce qui suit :

  • Programmes de continuité d’activité
  • Capacité de répondre aux exigences de performances des applications stratégiques
  • Réduction des coûts d’infrastructure globaux

Le SDS utilise des stratégies pour créer un nouveau modèle capable de mettre automatiquement en correspondance les réserves de stockage et les demandes des applications. Ce modèle de fourniture de service veille à ce que les ressources et les capacités de stockage ne soient pas allouées avant de devenir nécessaires. Lorsque la stratégie change, l’environnement est en mesure de réagir rapidement au nouveau niveau de service demandé. À l’ère du numérique, cette capacité est nécessaire pour ajuster dynamiquement les services de stockage afin de délivrer de façon régulière d’excellentes performances système.

Software defined storage

Le SDS représente une fantastique occasion pour votre entreprise de réinventer la façon dont ses données sont stockées, gérées et consultées, ce qui se traduit aussi par de meilleures performances et une réduction des coûts.

Visez haut avec une solution de Software-Defined Storage haut de gamme

Il existe toutefois un inconvénient : si une solution SDS « standard » n’apporte pas les niveaux appropriés de disponibilité au niveau des disques, des nœuds et du centre de données, si elle ne veille pas à ce que les applications n’attendent pas la réponse à leur demande de données ou si elle ne permet pas la transition entre une génération de matériel de stockage et la suivante, alors elle ne parviendra pas à tenir les promesses que le SDS a suscitées.

_____________________________________________________________

Découvrez comment les meilleures solutions SDS de stockage des données peuvent transformer votre fourniture de services informatiques et vos performances en téléchargeant une version d’évaluation entièrement fonctionnelle dès aujourd’hui !

Publications associées
 
Comment devenir leader du secteur ?
Il y a quelques semaines, DataCore a été nommé « Industry Leader » dans le rapport SDS/HCI Landscape de WhatMatrix. Que signifie ce titre et pourquoi nous…
 
L’Hybrid Converged Infrastructure ou « HCI 2.0 »
Nous savons tous ce qu’est la HCI 1.0, ou infrastructure hyperconvergée, n’est-ce pas ? C’est la convergence des capacités de calcul, de stockage et de réseaux réunies…
 
Rechercher la réponse aux problèmes de performances au mauvais endroit
Il y a quelques années, une grande compagnie d’assurances ne parvenait pas à respecter ses SLA de performances pour certaines de ses applications essentielles. Le…